Un compagnonnage

Ecrit le 20 mai 2016 par Marion Bonneau

J’ai le plaisir de collaborer avec Sausen Mustafova sur une installation qui sera visible à partir du 2 juillet 2016 au Carmel d’Abbeville. Dans une cour intérieur, Sausen va travailler sur le clos et l’ouvert, ce qui est visible et ce qui ne l’est pas en installant des robes, en travaillant sur le contraste couleur et noir et blanc… Elle m’a demandé d’écrire à partir de son projet. J’ai choisi de m’inspirer de cette idée de passage, de transformation, de limite en l’abordant sur son versant temporel, l’aube où là aussi des ombres naît la couleur, des pensées ou des évocations émerge la préparation au jour qui vient.

Des extraits de ce texte seront présents sur les oeuvres de Sausen. J’en ferai une lecture lors de l’inauguration.

Les commentaires sont fermés.