Qui? Dans mes poches

Une pièce pour les petits d’école maternelle. Une envie de parler de l’identité et de jouer avec les mots sur le corps.

J’en ai fait la direction d’acteur. Geneviève Hervier l’a interprété et ça a pas mal tourné dans la Somme, à Paris et à Tour.

 

Je jette un coup d’œil et paf, des poches et des poches sous mes yeux, là et là et là et encore là… Tu vois ce que je veux dire ? Un petit coup d’œil, un battement de cil et pouf… mes yeux tombent sur mes poches, patapoum ils dégringolent dedans. Avant il n’y avait rien et pouf des poches !  Je n’ai pas les yeux dans mes poches, moi. Je vois bien moi avec mes yeux. Ces poches. Je les vois avec mes yeux, moi, je m’appelle…

Attends… Bonjour, je m’appelle… Je m’appelle. Rien… Non, rien de rien sacré nom d’un chat.

J’en étais où ? Ah ! Poches… Des poches sous mes yeux… je les frôle du regard et… je…touche ?

J’ai pas froid aux yeux moi.  Je vous touche rien qu’avec les yeux, je m’appelle…

Non, c’est trop tôt.

Je touche les poches rien qu’avec les yeux. Allez hop !

Pas comme ça. Non. Pas comme ça. Comme ça ? Pas comme ça.

Et pique et brûle et  coule. En douce.  De l’eau qui coule. Et Hum ! Salée. De l’eau salée.  Une goutte et puis deux et puis… c’est la mer dans mes yeux. Stop ! J’vois plus rien. Cils… s’il vous plaît… Je sais pleurer aussi si je veux, je m’appelle…