Textes courts

Des textes qui ont certainement été pour moi des tentatives d’approcher des intensités, des émotions. Ils s’égrainent sur plusieurs années, sont des sortes de gammes que j’envisage ainsi après coup.

Je ne me souviens pas les avoir écrit. Cela me fait cette étrange impression de la plupart des textes : la mémoire s’efface.

Vous piochez dedans. Ce sont des extraits.

Marion Bonneau